Université Libre des Pays des Grands Lacs

Foi, Science, Action

En vue de permettre aux entreprises congolaises de présenter leurs états financiers selon le SYSCOHADA (Système Comptable pour l’Harmonisation Africaine du Droit des Affaires), le Centre Informatique et de Management d’Entreprise « CIME » organise une formation en leur faveur. Cette formation se tiendra au Campus SALOMON  dans le bâtiment de la Faculté des Sciences Economiques et de Gestion de l’ULPGL du lundi 15 au mercredi 30 décembre  les jours ouvrables à partir de 14H00’ à 17H00’.

Pour des amples informations, visiter le site web de l’ULPGL  ou contactez nous aux numéros suivants :

Contacts       : (00243) 816699488 ; 976299222 ;  991898674 ;  891409693 ;

Vous pouvez également passer au bureau du CIME se trouvant au Campus MOISE / Faculté de théologie ou télécharger le dépliant ici

Cordiale bienvenue à tous.

Print Friendly
En plein travail :Butoa Balingene chargé des inscriptions de l’ULPGL (à gauche).

En plein travail :Butoa Balingene chargé des inscriptions de l’ULPGL (à gauche).

Le chef de travaux Butoa Balingene chargé des inscriptions de l’ULPGL n’a pas de pause en ces derniers temps. Son bureau est pris d’assaut par des finalistes des écoles secondaires qui ont compris, bien qu’avec un léger retard,  que la qualité de l’enseignement, c’est à l’ULPGL. Ils prennent leurs inscriptions pour rejoindre leurs collègues qui sont déjà admis après avoir satisfait au concours organisé, le 13 octobre 2014.  Parmi eux, nombreux qui avaient déjà pris l’inscription ailleurs mais qui ont changé d’avis après avoir reçu toute l’information sur la qualité de la formation de l’ULPGL et considérant qu’il n’est jamais tard pour bien faire. L’ULPGL donne une dernière chance à tous ceux qui désirent prendre le train en pleine course. Une période de grâce vient d’être décidée et ainsi les inscriptions continuent dans toutes les facultés et déboucheront par un deuxième concours qui sera organisé bientôt. Un agent de secours, il s’agit de monsieur Jean Paul Cuma vient d’être  désigné afin d’appuyer Butoa dans sa lourde tâche.
Dieudonné Bakenga Akilimali

Print Friendly

Yannick Akilimali défend son mémoire. Yannick Akilimali défend son mémoire.

Depuis le début du mois de septembre 2014, l’ULPGL est en pleine d’effervescence créée par des liesses des défenses des mémoires et des travaux de fin de premier cycle. Le scénario est presque le même dans les six facultés. Le finaliste présente en synthèse la quintessence de son travail  avant de faire face à un questionnement du jury qui lui permet d’exhiber ses connaissances sur un thème précis. Continuer la lecture

Print Friendly
Atelier Fondation Konrad Adenauer.

Discuter et réfléchir ensemble sur la paix.

« L’idée d’une école régionale des Grands Lacs qui travaille sur la médiation des conflits, telle qu’évoquée, est une bonne chose. Nous allons la soutenir». Ceci ressort d’une interview accordée par Monsieur Steffen Krueger, représentant de la fondation Konrad Adenauer en République Démocratique du Congo. La conception de l’école a été présentée à l’occasion d’un séminaire régional sur la paix organisé à l’Université Libre des Pays des Grands Lacs ULPGL-Goma, du 8 au 9 septembre 2014.

Continuer la lecture

Print Friendly
Médecine

L’annonce de la nouvelle faculté de médecine.

C’est évident, la faculté de médecine ouvre ses portes à l’ULPGL en octobre 2014. Le Pr. Dr Kambale Karafuli, recteur de l’ULPGL a rassuré lors d’un point de presse qu’il a co-animé avec Pr. Dr Edmond Ntabe Namegabe, médecin de formation et doyen de la faculté de médecine en question, le 27 août 2014. C’était dans le but d’annoncer la nouvelle au public devant les hommes de médias.

Continuer la lecture

Print Friendly
Feu Emmanuel Kulage.

Feu Emmanuel Kulage.

C’est avec consternation que l’ULPGL a appris le décès d’un partenaire local de marque, en la personne d’Emmanuel Wapataleya Kulage. Le regretté s’est éteint dans la nuit du 20 Août 2014, à Goma, à 72 ans. Née,  à Buta dans la province orientale,  Kulage était un homme d’affaire fermier.  Silencieux mais pragmatique, il était un véritable héros. Il fut membre des amis de Douglin et anciens de l’école des mulâtres de Ndoluma dans le territoire de Lubero des années 1940.Des témoignages épatants concernant ses œuvres au Nord-Kivu ont été livrés devant un public nombreux par des personnes qui l’ont connu,  à l’occasion du  lever de deuil organisé à son domicile, le 25 août 2014. L’ULPGL y a été représentée par son comité de gestion conduit par le recteur, le prof. Dr. Kambale Karafuli.  L’ ULPGL retiendra de l’infortuné un homme qui a mobilisé des partenaires locaux et étrangers pour financer la construction du Centre Douglin, érigé à l’entrée du campus Moise. C’est un centre polyvalent qui servira à la formation informatique, hébergera le bureau des anciens de l’ULPGL, celui de la fondation ULPGL et d’autres services.   Continuer la lecture

Print Friendly
Le recteur remet le diplôme à un lauréat et le félicite.

Le recteur remet le diplôme à un lauréat et le félicite.

« Les obstacles ne doivent pas vous arrêter mais plutôt vous motiver à aller de l’avant » a exhorté le pasteur Camille Ntoto, à l’occasion de la collation des grades académiques 2013-2014, à l’ULPGL.  Il y avait été invité pour présenter une prédication sur le thème « Quel leadership pour l’Afrique ? ». Camille Ntoto a aussi évoqué la pensée de Winston S. Churchill selon laquelle « le succès n’est pas final, l’échec n’est pas fatal ; c’est plutôt le courage de continuer qui compte ». Il  a encouragé les jeunes universitaires africains à devenir des leaders en comptant sur les atouts qu’ils ont. Le leadership n’utilise pas les méthodes empruntées mais plutôt les ressources disponibles, a dit Camille Ntoto.

Continuer la lecture

Print Friendly
Journalistes rwando-congolais et ULPGL-médias en atelier à Gisenyi

Journalistes rwando-congolais et ULPGL-médias en atelier à Gisenyi

Participer activement à la promotion des échanges transfrontaliers dans les pays de la région des grands lacs africains est une préoccupation du service de la communication de l’ULPGL. C’est dans ce cadre qu’il a été organisé le deuxième atelier des journalistes de la Goma et du Rwanda sur un thème assez simple de la vie courante, «  la nourriture » afin de relever son impact sur les relations sociales entre les Rwandais et les Congolais. Dans une ambiance très familiale et amicale, les participants ont dévoilé leurs préjugés sur les habitudes alimentaires de part et d’autre.

Pour les Rwandais, les Congolais mangent presque tout, y compris les serpents, les chiens, les rats tout en les reconnaissant réputés pour leur bonne cuisine. Les Congolais par contre ont dit que les Rwandais introduisent trop de mélanges dans une même marmite et avec un excès d’eau, ils rendent leur nourriture très molle et parfois dégoûtante. Continuer la lecture

Print Friendly

Le recteur, en costume noire et chemise blanche,  remet les clés du bâtiment de la FSTA au SGAD

Le recteur, en costume noire et chemise blanche, remet les clés du bâtiment de la FSTA au SGAD

 « Celui qui ouvre une porte de l’école ferme une prison » a déclaré le recteur de l’ULPGL, le prof. Dr Léopold Kambale Karafuli, à la réception provisoire d’un nouvel immeuble qui vient de se réaliser au sein de son institution.

Il s’agit d’une première phase d’un bâtiment moderne construit au campus Salomon, moyennant le financement de Pain pour le Monde (partenaire allemand de l’ULPGL), et destiné à la faculté des sciences et technologies appliquées. La construction a durée trois ans. Le bâtiment remis comprend des auditoires, des laboratoires, des ateliers, un bloc sanitaire, une salle de conférence d’une capacité de plus moins 600 places assises et des espaces extérieurs entretenus (jardins et pelouses). En annexe, une micro-centrale hydro-électrique et une antenne éolienne expérimentales pour la production de l’énergie. Continuer la lecture

Print Friendly
Légende : DR Ntabe dans le labo d’anatomie du l’ULPGL

Légende : DR Ntabe dans le labo d’anatomie du l’ULPGL

Une commission du ministère de tutelle est actuellement en visite à l’ULPGL pour évaluer le niveau de préparation de l’ouverture de la faculté de médecine. La commission a visité le bâtiment disponible, le laboratoire anatomique, le laboratoire chimique, la bibliothèque, les équipements. Elle est allée plus loin en visitant aussi les partenaires potentiels de l’ULPGL dans le fonctionnement de ladite faculté. Il s’agit notamment de l’hôpital de la communauté des églises de la pentecôte en Afrique centrale (CEPAC) de Keshero, celui de Bethesda de la communauté baptiste au centre de l’Afrique (CBCA), Heal Africa et le laboratoire provincial du Nord-Kivu à Goma.

Dans chaque hôpital, la commission ministérielle a vérifié l’existence d’un protocole de partenariat avec l’ULPGL, le fonctionnement et la qualité des services que ces hôpitaux offrent en médecine interne, en chirurgie, en gynéco obstétrique et en pédiatrie. Le rapport que la commission adressera au ministre sera déterminant pour que celui-ci autorise l’ouverture de la faculté en question, d’ici le début de l’année académique 2014-2015. Continuer la lecture

Print Friendly