Foi, Science, Action,
Prof Samuel exhorte les agents de l’ULPGL

Prof Samuel exhorte les agents de l’ULPGL

« Nous conformer à la doctrine chrétienne pour vivre l’intégrité chrétienne et morale afin d’être considérés comme des vases d’honneur ». Professeur Samuel Ngayihembako, président de la communauté Baptiste au Centre de l’Afrique (CBCA) a ainsi exhorté le personnel de l’ULPGL en plein séminaire de formation du personnel, le 21/12/2017. Il a développé son thème en s’inspirant sur les récits bibliques en 2 Timothée 2 : 19-21.  Professeur Samuel a constamment appelé le personnel à demeurer un modèle de la cohésion socio-professionnelle en vue de sauvegarder la bonne image de l’université. Professeur Samuel a toutefois reconnu que dans toute institution il existe des forces et des faiblesses. Il a invité chaque membre du personnel à un examen de conscience en se conformant à l’idéologie des églises protestantes membres de l’ULPGL à la création. Selon le Professeur Samuel, ce moment de retraite et d’échanges doit aboutir à la solidification de l’intégrité chrétienne et  sociale et au renforcement du rendement au sein de l’ULPGL.

Le second orateur, le Prédicateur Camille Ntoto,  est le responsable de la maison « Un jour nouveau »  de Goma. Il a développé le thème «  l’intégrité et le travail pour le rayonnement de l’ULPGL : Comment assurer une responsabilité partagée dans une institution ».

Selon Monsieur Camille Ntoto, chacun doit prendre conscience de garder constamment «  la bonne pensée » en lui. Il a établit un rapport de croissance de la pensée à la réputation jusqu’à l’héritage. Camille Ntoto a montré que nos actions sont le résultat de nos pensées. La régularité des actions crée les habitudes et les habitudes construisent le caractère d’une personne. Le caractère confère la réputation pouvant se transmettre jusqu’à la descendance. Au sein de l’ULPGL, le personnel  doit cultiver le bon caractère celui-ci étant le fondement de tout succès. Des habitudes et des caractères des agents, l’ULPGL tire sa réputation et son succès. La grandeur n’est pas dans la possession, le pouvoir  ni le prestige. La grandeur résulte plutôt de la bonté, l’humilité, le service, bref le caractère, a dit Camille Ntoto.  L’autorité montrera de la fermeté devant la situation complexe, elle ne sera pas  émotive. Tout en évitant des vives réactions, elle n’entretiendra pas une apparente absence de réactions. Elle clarifiera la finalité tout en accordant de l’importance aux différences.

Aux uns et aux autres, Camille Ntoto a exhorté à d’être proactifs, responsables, visionneurs avec un engagement ferme, respectueux,  empathique et courageux. Travailler en synergie en promouvant la créativité, la coopération, la diversité, l’humilité ; Chercher d’abord à comprendre l’autre avant d’être compris par lui. En toute circonstance, faire preuve de la bonne volonté. Que la pensée de chacun se tourne vers ce qui est vrai, vertueux et digne de louange, honorable et juste a exhorté Camille Ntoto.

Le personnel de l’ULPGL un éprouvé d’enthousiasme à travers les exhortations de deux orateurs. Les agents se sont regroupés en carrefour pour débattre d’un questionnaire relatif aux exposés  en rapport avec la vie quotidienne à l’ULPGL. A l’issue des interactions à chaud, les agents ont formulé des recommandations dans le but de l’amélioration des conditions socio-professionnelles au sein de l’université. Le séminaire des agents s’est tenu le 23 décembre 2017 dans la grande salle de la faculté des sciences et technologies appliquées au Campus Salomon.

Dieudonné Bakenga Akilimali.

Print Friendly