Foi, Science, Action,
Tous les agents mobilisés pour l'environnement

Tous les agents mobilisés pour l’environnement

Le 06/06/2017, le comité de gestion de l’ULPGL a décrété une journée d’assainissement de l’environnement  dans le s 2 campus de l’ULPGL et leurs environs. Autorités académiques, professeurs, chefs de travaux, assistants, cadres administratifs, agents d’exécution et ouvriers tous, femmes et hommes étaient sur terrain de 8h à 12 heures. Ils ont procédé au ramassage des papiers et des plastiques dans les cours des deux campus en plus du nettoyage des bureaux et des latrines. Dans la suite, ils ont planté des fleurs et des arbres en privilégiant les fruitiers. Cette mobilisation s’inscrit dans le cadre de la tradition de l’ULPGL de consacrer « L’ULPGL verte, l’ULPGL propre », et ainsi, la journée internationale de l’environnement célébrée le 05 juin 2017 a été prise comme opportunité. A l’absence du recteur parti en mission officielle, le Professeur Wasso Secrétaire Général Académique a salué l’engagement et la mobilisation spontanée du personnel à la journée de l’assainissement à l’ULPGL. Il a souhaité que le travail d’assainissement ne se limite pas à la seule journée de l’environnement. Nous devons plutôt en faire une culture sachant que l’environnement exerce une influence importante sur la santé des humains. La plus part des maladies viennent d’un environnement malsain, a affirmé Professeur Wasso. Il a appelé à se référer au programme des Nations Unies pour la protection de l’environnement en s’inscrivant dans la lutte contre la destruction de la couche d’Ozone, la désertification et la déforestation. Quant au Professeur Kennedy Kihangi Bindu Secrétaire Général Administratif, il a accompagné le personnel sur terrain en palpant de ses mains la réalité du ramassage des ordures et de la semence des arbres. Il a exhorté le personnel à veiller régulièrement à la propriété de nos milieux du travail et même dans nos domiciles respectifs afin de faire de l’assainissement notre culture en tant que personnes civilisées. Professeur Kennedy a rassuré qu’en le faisant, nous ne nous substituons pas aux ouvriers qui doivent continuer l’entretien de l’ULPGL en rapport avec leurs charges quotidiennes. Il faut noter que cet exercice a créé une ambiance toute particulière de joie et d’échange entre les agents de l’ULPGL contribuant ainsi au renforcement de la cohésion sociale au sein de l’institution.

Dieudonné Bakenga Akilimali.

Print Friendly