Foi, Science, Action,
Le recteur remet le diplôme à un lauréat et le félicite.

Le recteur remet le diplôme à un lauréat et le félicite.

« Les obstacles ne doivent pas vous arrêter mais plutôt vous motiver à aller de l’avant » a exhorté le pasteur Camille Ntoto, à l’occasion de la collation des grades académiques 2013-2014, à l’ULPGL.  Il y avait été invité pour présenter une prédication sur le thème « Quel leadership pour l’Afrique ? ». Camille Ntoto a aussi évoqué la pensée de Winston S. Churchill selon laquelle « le succès n’est pas final, l’échec n’est pas fatal ; c’est plutôt le courage de continuer qui compte ». Il  a encouragé les jeunes universitaires africains à devenir des leaders en comptant sur les atouts qu’ils ont. Le leadership n’utilise pas les méthodes empruntées mais plutôt les ressources disponibles, a dit Camille Ntoto.

L’ULPGL figure parmi les meilleures universités de la République Démocratique du Congo. Cela étant, ses finalistes disposent des capacités qu’ils doivent rentabiliser. Il a souligné le fait que les deux tiers de la population congolaise sont des jeunes et que nombreux d’entre eux sont à la quête de l’emploi. Le produit que l’ULPGL envoie sur le marché est tenu à la promotion de l’entreprenariat et de la créativité qui constituent la clé du développement durable. C’est ainsi qu’il contribuera avec succès à l’émergence de l’Afrique et de la République Démocratique du Congo en particulier.

La cérémonie de la collation des grades académiques a été organisée, le 31 juillet 2014 dans la grande et moderne salle de la faculté de sciences et technologies appliquées récemment construite, au campus Salomon de l’ULPGL. Elle a connue une forte participation des autorités politico-administratives et religieuses, des membres du conseil d’administration de l’ULPGL, des professeurs des universités sœurs de Goma, des agents de l’ULPGL, des étudiants et leurs parents.

Le recteur, Prof. Dr Kambale Karafuli a procédé à la collation des grades académiques des trois cents lauréats proclamés à la première session par les doyens dans les six facultés. Parmi eux, 138 licenciés et 162 gradués dans différents domaines. Tout en se déclarant satisfait, le recteur a souhaité que les lauréats du jour deviennent des futurs leaders et acteurs efficaces dans l’accomplissement de la vision de transformer la République Démocratique du Congo en pays émergeant, d’ici 2030 et la transformation de la sous-région des grands lacs. Il a  vivement félicité les parents pour les efforts consentis pour la scolarité de leurs enfants.

Quelques lauréats interrogés ont exprimé leur satisfaction par rapport aux résultats et  à la qualité des  enseignements qu’ils ont reçus de l’ULPGL. Ils ont déclaré qu’ils sont fiers d’être détenteurs des diplômes de l’ULPGL en tant qu’université sérieuse bien réputée. Cependant, là où les uns redoutent le chômage, les autres ont dit qu’il suffira d’avoir peu de moyens et ils se prendront en charge.

Douce Heri Lubambo, la présidente des étudiants n’a pas caché son immense joie. Elle a félicité les autorités ainsi que tous les étudiants qui se sont distingués à la première session et les a invités à la solidarité et à la culture des valeurs. Une ambiance de fête a explosé juste à la sortie de la salle à travers des chants et des danses spontanément exécutés par les membres de familles des finalistes.

Dieudonné Bakenga Akilimali.

Print Friendly