Foi, Science, Action,

Archives mensuelles : juillet 2014

Le recteur, en costume noire et chemise blanche,  remet les clés du bâtiment de la FSTA au SGAD

Le recteur, en costume noire et chemise blanche, remet les clés du bâtiment de la FSTA au SGAD

 « Celui qui ouvre une porte de l’école ferme une prison » a déclaré le recteur de l’ULPGL, le prof. Dr Léopold Kambale Karafuli, à la réception provisoire d’un nouvel immeuble qui vient de se réaliser au sein de son institution.

Il s’agit d’une première phase d’un bâtiment moderne construit au campus Salomon, moyennant le financement de Pain pour le Monde (partenaire allemand de l’ULPGL), et destiné à la faculté des sciences et technologies appliquées. La construction a durée trois ans. Le bâtiment remis comprend des auditoires, des laboratoires, des ateliers, un bloc sanitaire, une salle de conférence d’une capacité de plus moins 600 places assises et des espaces extérieurs entretenus (jardins et pelouses). En annexe, une micro-centrale hydro-électrique et une antenne éolienne expérimentales pour la production de l’énergie. Continuer la lecture

Légende : DR Ntabe dans le labo d’anatomie du l’ULPGL

Légende : DR Ntabe dans le labo d’anatomie du l’ULPGL

Une commission du ministère de tutelle est actuellement en visite à l’ULPGL pour évaluer le niveau de préparation de l’ouverture de la faculté de médecine. La commission a visité le bâtiment disponible, le laboratoire anatomique, le laboratoire chimique, la bibliothèque, les équipements. Elle est allée plus loin en visitant aussi les partenaires potentiels de l’ULPGL dans le fonctionnement de ladite faculté. Il s’agit notamment de l’hôpital de la communauté des églises de la pentecôte en Afrique centrale (CEPAC) de Keshero, celui de Bethesda de la communauté baptiste au centre de l’Afrique (CBCA), Heal Africa et le laboratoire provincial du Nord-Kivu à Goma.

Dans chaque hôpital, la commission ministérielle a vérifié l’existence d’un protocole de partenariat avec l’ULPGL, le fonctionnement et la qualité des services que ces hôpitaux offrent en médecine interne, en chirurgie, en gynéco obstétrique et en pédiatrie. Le rapport que la commission adressera au ministre sera déterminant pour que celui-ci autorise l’ouverture de la faculté en question, d’ici le début de l’année académique 2014-2015. Continuer la lecture