Foi, Science, Action,
IMG_2839

Doctorant Victor Nabino soutient sa thèse.

La mention «  Grande Distinction » a été attribuée à Victor Barhamanywa Nabino à l’issue de sa soutenance de thèse doctorale présentée à l’ULPGL-Goma, en février 2016. La thèse s’inscrit dans le domaine de la théologie, ancien testament avec comme thème « Sacrifice et violence selon Lévitique, verset 17-26 ». Nabino a soutenu que partout au monde, les humains commettent régulièrement des violences inhérentes à la condition humaine. Il a affirmé qu’il existe des passages bibliques qui témoignent de la violence des humains contre les animaux, la nature ou contre leurs semblables. Selon son analyse, immoler, tuer, égorger, une victime animale, que cela soit pour l’offrir en sacrifice à Yahwé ou pour des besoins alimentaires, constitue un acte de violence contre cet animal outre que le code pénale constitue une violence contre le peuple.

Toutefois Nabino a estimé que l’application du droit social et la non-violence, peuvent être une stratégie pour limiter la violence dans les sociétés contemporaines. Il a recommandé de chercher la paix entre l’offensé et le coupable au moyen de la réconciliation sachant qu’une réconciliation réussie est un aboutissement d’une démarche qui favorise la non-violence et constitue une guérison des blessures chez les deux partenaires en conflit.

Le thésard Nabino s’exprimait ainsi devant un jury constitué des professeurs suisses et congolais et présidé par le Professeur Léopold Kambale Karafuli, recteur  de l’ULPGL-Goma et un auditoire plein des scientifiques et spectateurs venus de Bukavu et de Goma.

En effet, Nabino a eu comme promoteur de thèse le prof. Dr Levi Ngangura Manyanya et le professeur suisse Jean Daniel Macchi comme co-promoteur. Après la publication des résultats, les spectateurs venus pour la cause ont sauté en éclat pour exprimer leur satisfaction et  joie.

Dieudonné Bakenga Akilimali

Portrait du Dr. Victor Nabino, un chercheur talentueux.

Victor Barhamanya Nabino est né à Bulumbwa, en chefferie de Kaziba, territoire de Walungu, en province du Sud-Kivu, en 1968.

Il est de nationalité congolaise, marié et père de 7 enfants. Il a fait l’école primaire et l’école secondaire pédagogique à Kaziba.  Licencié en théologie  de  l’ULPGL-Goma en 2003,

En 2005 : Nabino a entrepris sa formation doctorale à la faculté de Théologie de l’ULPGL où il a obtenu son diplôme d’études approfondies(DEA) en Ancien Testament en 2007. Il a en outre poursuivi la formation en leadership.

En 2012, Il a été inscrit à la thèse doctorale à la faculté de théologie où il a défendu sa thèse doctorale en février 2016 après plusieurs formations et recherche en République Démocratique  du Congo et en Suisse.

Dr.  Nabino parle Swahili, Français et Anglais

Print Friendly