Foi, Science, Action,
De Gauche à droite, trois professeurs débout, Pr. Dr. Kambale Karafuli, recteur actuel, Prof. Dr. Emérite Léonard Masu-Ga-Rugamika, recteur honoraire et conseiller Spécial du Chef de l’Etat chargé des questions sociales et culturelles et Pr. Dr. Samuel Ngayihembako, recteur honoraire.

De Gauche à droite, trois professeurs débout, Pr. Dr. Kambale Karafuli, recteur actuel, Prof. Dr. Emérite Léonard Masu-Ga-Rugamika, recteur honoraire et conseiller Spécial du Chef de l’Etat chargé des questions sociales et culturelles et Pr. Dr. Samuel Ngayihembako, recteur honoraire.

La commémoration du trentième anniversaire a été une occasion pour l’ULPGL d’honorer des personnalités choisies pour leurs actions de développement en vue de l’amélioration du niveau socio-économique de la population. C’était du 04 au 06 août 2014.

Pr .Dr. Léonard Masu-Ga-Rugamika a été élevé au grade de « Professeur Emérite ». Cette élévation lui a valu des grandes félicitations des participants et des scènes de liesse des danses folkloriques entonnées spontanément avec remise des cadeaux.

Neuf personnalités de différents domaines ont été collées « Docteurs Honoris Causa ». Parmi elles,  l’opérateur économique congolais Victor Ngezayo, le professeur allemand Gérard Bringmann de la fondation BEBUC (Bourse d’excellence Bringmann pour les universités congolaises) et Julien Paluku Kahongya, Gouverneur de Province du Nord-Kivu.

Noel Kyeghekire Vayikerye est un ancien étudiant de la faculté des sciences économiques de l’ULPGL et patron de l’entreprise Consulting and Services Team. Son entreprise a des filières en République Démocratique du Congo, en Europe et en Amérique. Noel a obtenu un brevet de mérite de l’ULPGL.

Me Weregi Maheshe a été traité de la même façon en vertu du travail qu’il réalise dans la défense  judiciaire des cas concernant l’ULPGL. Weragi est avocat-conseil de l’ULPGL et ancien étudiant à la faculté de droit de l’ULPGL et avocat au barreau de Goma.

Le trentenaire de l’ULPGL a été un moment historique et d’évaluation de l’efficacité de l’ULPGL et son impact sur le plan social, économique et scientifique, depuis sa création en 1985. Plusieurs langues se sont dénouées pour dire l’histoire et pour féliciter l’ULPGL pour ses réalisations dans le cadre du thème choisi «  l’ULPGL comme facteur du développement de la région des Grands Lacs africains »

Monseigneur Marini Bodho, Président National de l’Eglise du Christ au Congo invité de Kinshasa, a exhorté la jeunesse à se démarquer par un travail de qualité, dans la fidélité et la crainte de Dieu  pour le développement régional en tant qu’université internationale.

Pr. Dr. Léonard Masu-Ga-Rugamika, premier recteur de l’ULPGL et actuellement Conseiller Spécial du Chef de l’Etat en charge des questions sociales et culturelles a reconnu l’engagement des églises membres et des partenaires allemands à obtenir l’ouverture de l’ISTP-Goma (Institut Supérieur de Théologie Protestante) et à le faire accepter comme membre du synode national de l’Eglise du Christ au Congo. Le travail réalisé a servi de jeter les bases d’une université d’avenir, actrice efficace du développement de la région des Grands Lacs, a dit Prof. Dr. Masu-ga-Rugamika. Il a insisté sur le renforcement des résultats de l’ULPGL tout en invitant les jeunes à se consacrer efficacement au travail afin de changer les ressources disponibles en richesses.

Julien Paluku Kahongya, Gouverneur du Nord-Kivu et ancien étudiant de l’ULPGL a félicité l’ULPGL d’avoir formé 30 professeurs permanents. Dans son analyse, il a appelé l’ULPGL à atteindre 900 professeurs formés dans les 30 ans à venir afin de mettre un terme à la carence des professeurs dans la région des Grands Lacs africains.

Dr. Kakule Molo, Président de la  Communauté Baptiste au Centre de l’Afrique (CBCA) et premier vice-président du conseil d’Administration de l’ULPGL a fait une présentation chronologique des membres du comité de l’ULPGL depuis 1985 et les a félicités pour leur contribution à l’avancement de notre Alma Mater. Dr. Molo a reconnu qu’au delà de la formation scientifique et technique, l’ULPGL appuie les initiatives de la base à travers une approche de la recherche scientifique correspondant aux besoins et aux aspirations de la population. Un cas est celui de pédagogie participative qu’on expérimente actuellement au sein des facultés de l’ULPGL.

Prof. Dr. Léopold Kambale Karafuli, Recteur en exercice, a établi un bilan très positif de l’ULPGL dans l’accomplissement de sa mission de formation, de recherche et des services à la communauté. Depuis sa création, l’ULPGL a produit plus de 6000 licenciés qui contribuent activement au développement de la région des Grands Lacs, a dit le Prof Karafuli.

Il a souligné l’ambition de l’ULPGL de devenir la meilleure université de la région des Grands lacs africains d’ici 2030 et d’atteindre les normes de l’UNESCO en matière de l’éducation.

Par ailleurs, dans le cadre du terme principal du trentenaire, les facultés de l’ULPGL ont animé des conférences. La faculté de droit a présenté son programme de plaidoyer, l’accompagnement de femmes violées menés par la clinique juridique, les enquêtes de perception qu’elle réalise avec la population en partenariat avec la MONUSCO (Mission des Nations Unies pour la Stabilisation du Congo), l’Université de Harvard et le PNUD (programme des Nations Unies pour le Développement) comme contribution au développement de la région.

D’autres facultés qui ont présenté des conférences scientifiques sont, la faculté des Sciences et Technologies Appliquées, la faculté de Théologie et la faculté des Sciences Economiques et de Gestion.

Dieudonné Bakenga Akilimali

Print Friendly