Foi, Science, Action,

Une mobilisation des anciens étudiants de l’ULPGL-Goma à la contribution pour soutenir 4 des projets actuels de leur université, est en cours, selon la déclaration de la fédération des anciens étudiants de l’ULPGL (FIA-ULPGL). Espoir Biringanine, secrétaire administratif de la FIA-ULPGL l’a présentée lors de la rencontre d’échanges entre les anciens étudiants et le recteur de l’ULPGL, le Rév. Kakule Molo. « Le feu brûle très haut si chacun y apporte un morceau de bois » ont dit les anciens étudiants de l’ULPGL. Leur déclaration a indiqué que 3567 anciens étudiants ont déjà contactés et nombreux d’entre eux promettent de libérer d’ici peu leurs contributions estimées entre 50$ et 1000$. Dans l’entre temps, la mobilisation pour la collecte va se poursuivre. Le mois de juin a été fixé comme limite pour clôturer de libération des cotisations pour la première phase, indique la déclaration de la FIA-ULPGL. D’autre part, un appel a été lancé à ceux qui ne se sont pas encore manifestés de bien vouloir se joindre aux autres le plus tôt possible afin de s’approprier les projets de l’ULPGL, leur Alma Mater. Toujours, selon déclaration des anciens, au- delà de la FIA-ULPL, des volontaires parmi les époux et les épouses des anciens pourraient je joindre à la dynamique de contribution en vue de soutenir les 4 projets de l’ULPGL-Goma.

A l’occasion, la FIA-ULPGL a formulé quelques recommandations à l’ULPGL notamment l’accélération des démarches visant à relancer le programme de l’école doctorale dans les facultés de l’ULPGL, la régularité des rencontres entre l’ULPGL et les anciens et l’orientation des étudiants pour leurs stages d’études vers des organisations où travaillent les anciens en vue d’un bon suivi.

En effet, en date du 17 mars 2017, le Recteur de l’ULPGL, le Rév . Prof. Dr Kakule Molo a réuni les anciens étudiants de l’ULPGL dans la somptueuse salle de l’hôtel Linda, en ville de Goma. Séance tenante, il les a sensibilisés à s’impliquer dans le développement et la sécurisation de leur université, l’ULPGL. Face aux contraintes actuelles de la spoliation de ses terrains par les prédateurs, la protection de l’environnement et la sécurisation de ses 2 campus, le recteur a sollicité la contribution financière des anciens à l’exécution rapide des 4 projets, ci-dessous repris :

  1. L’achèvement, en 2018, de la construction des deux grandes salles de cours,
  2. La réhabilitation des clôtures des campus Moise et Salomon,
  3. La construction du monument ULPGL dans le rond point créé sur la chaussée principale en face du Campus Moise,
  4. L’entretien des bâtiments dans les 2 campus.

Toutefois, selon le rapport de Monsieur William Kakule Bakwanamaha, Administrateur du budget de l’ULPGL-Goma, le budget annuel de l’institution prévoit quelques fonds pour l’exécution de 4 projets suscités. Cependant, vu l’urgence et outre que les charges de l’institution sont supérieures à ses ressources, les fonds prévus sont si insuffisants que l’ULPGL nécessite la contribution d’autres partenaires et notamment ses anciens étudiants. Les noms des contributeurs, a dit le recteur, seront affichés dans une place publique à l’intérieur des campus suivant la hauteur de la contribution comme exemple à suivre pour les jeunes étudiants. La rencontre s’est clôturée dans une ambiance de convivialité avec des prises de photos d’ensemble à garder dans l’histoire de l’ULPGL.

Dieudonné Bakenga Akilimali.

 

Print Friendly