Université Libre des Pays des Grands Lacs

Foi, Science, Action,

Couverture du journal BRTS no 8 (2017) de la faculté de théologie protestante de l’ULPGL-Goma

Couverture du journal BRTS no 8 (2017) de la faculté de théologie protestante de l’ULPGL-Goma

L’alerte « publier ou périr » est toujours dans le mental des chercheurs à l’ULPGL. Ainsi, la faculté de théologie de l’ULPGL vient de sortir le huitième numéro de son journal connu sous le nom BRTS (Bulletin de recherches théologiques et sociologiques). Ce nouveau numéro contient une série d’articles mettant en exergue la théologie et les questions actuelles. Citons par exemple, « la gestion des écosystèmes à la lumière de la bible » où l’auteur accentue l’idée selon laquelle la gestion « holistique » de la création requiert les efforts de l’homme et de la femme selon Genèse 1,26-28.

Toute exclusion de l’autre est une entreprise qui va à l’encontre du plan de Dieu et ne fera qu’une gestion partielle de la création si pas même sa destruction. Dans un autre article sur « l’église et le ministère pastoral de la femme », l’auteur stigmatise la non-intégration de la femme au ministère pastoral dans les églises protestantes qui se disent pourtant suivre les idéaux des réformateurs. Ainsi, un autre article invite l’église à lutter contre toute forme de « violences basées sur le genre ». Faut-il aussi parler de l’article sur « l’église et l’homosexualité » où l’auteur invite l’église à la vigilance et au discernement. Continuer la lecture

Print Friendly
Etudiants et leaders locaux en réunion du CREDDA.

Etudiants et leaders locaux en réunion du CREDDA.

Le besoin d’accompagner le processus électoral en République Démocratique du Congo suscite des réflexions tout autour des difficultés diverses ayant conduit à la nécessité de procéder par la réforme organisationnelle et technique des élections. Ce besoin peut trouver son explication dans trois principaux arguments justifiant la raison de la révision de la loi électorale : « L’existence d’un faible niveau de contrôle des partis politiques, ces derniers  étant de plus en plus nombreux. Il est cependant difficile de connaître les approches de quelques-uns, les projets de société, voire la répartition des sièges et le vote des lois au niveau du parlement.   Continuer la lecture

Print Friendly

En vue de faciliter l’accès aux études universitaires aux jeunes, Pain Pour Le Monde partenaire de l’ULPGL a accepté, après la plaidoirie de l’université, d’accorder un appui financier aux étudiants de trois catégories ci-après :

1° Les filles et femmes en Faculté des Sciences et Technologies appliquées pour les encourager aux études d’Ingénieur ;

2° Les meilleurs étudiants (ceux qui réalisent 70%) pour stimuler l’émulation et l’excellence dans le chef des étudiants ;

3° Les étudiants démunis ou issus des milieux défavorisés ;

 Télécharger le formulaire concernant les étudiants démunis.

Print Friendly
Jean Luc (le blanc) et Prof. Wasso à droite (en veste blanche)

Jean Luc (le blanc) et Prof. Wasso à droite (en veste blanche)

La  coopération entre l’Université Libre des Pays des Grands Lacs(ULPGL) et le département français d’actions apostoliques (DEFAP)  autrement appelée Service protestant des missions de la France s’annonce très prometteuse. Dans ce cadre, le Professeur Joseph Wasso Misona, secrétaire général académique et recteur ad intérim de l’ULPGL-Goma a eu une séance de travail avec Monsieur Jean Luc Blanc, le 27/02/2018 au bureau du recteur. Jean Luc Blanc est le secrétaire exécutif du DEFAP.  A l’issue de leur entretien, les deux parties se sont accordées sur la nécessité de redynamiser la coopération entre le DEFAP et l’ULPGL en se focalisant d’abord sur la faculté de Théologie.  Concrètement, il faut parvenir à la reprise des projets de développement  et le soutien aux congés de recherche et aux  filles étudiantes à la faculté de théologie. Continuer la lecture

Print Friendly

IMG_7101Le Recteur de l’ULPGL-Goma, le Rév. Prof. Dr  Kakule Molo a investi Fabien Mohamed Abdoul porte parole des étudiants de l’ULPGL- Goma pour l’année académique 2017-2018, le 09 février 2018. Il est régulièrement inscrit en troisième année de graduat à la faculté de droit de l’ULPGL. Fabien Mohamed avait obtenu 75% des suffrages exprimés par les représentants des étudiants de l’ULPGL, le 05 février 2018. Les représentants des étudiants sont les présidents de 7 facultés de l’ULPGL, les chefs des promotions et leurs adjoints, le porte parole sortant et son adjoint.

Le recteur a vivement félicité Fabien Mohamed pour la confiance lui exprimée par les étudiants. Il lui a rappelé l’obligation de rendre de bons services et de faire régulièrement rapport aux étudiants en sa qualité de courroie de transmission entre eux et  les autorités. Le recteur a insisté sur le respect des règles morales et de l’éthique chrétienne.

Par ailleurs, le recteur a félicité Alain Shamavu wa Kanyafe, le porte parole sortant, pour un bilan largement positif. Il l’a souligné sa capacité d’écoute et son sens de responsabilité dans les moments difficiles qui ont permis de préserver un climat de paix au sein de l’institution durant sa mandature. Continuer la lecture

Print Friendly
Prof Samuel exhorte les agents de l’ULPGL

Prof Samuel exhorte les agents de l’ULPGL

« Nous conformer à la doctrine chrétienne pour vivre l’intégrité chrétienne et morale afin d’être considérés comme des vases d’honneur ». Professeur Samuel Ngayihembako, président de la communauté Baptiste au Centre de l’Afrique (CBCA) a ainsi exhorté le personnel de l’ULPGL en plein séminaire de formation du personnel, le 21/12/2017. Il a développé son thème en s’inspirant sur les récits bibliques en 2 Timothée 2 : 19-21.  Professeur Samuel a constamment appelé le personnel à demeurer un modèle de la cohésion socio-professionnelle en vue de sauvegarder la bonne image de l’université. Professeur Samuel a toutefois reconnu que dans toute institution il existe des forces et des faiblesses. Il a invité chaque membre du personnel à un examen de conscience en se conformant à l’idéologie des églises protestantes membres de l’ULPGL à la création. Selon le Professeur Samuel, ce moment de retraite et d’échanges doit aboutir à la solidification de l’intégrité chrétienne et  sociale et au renforcement du rendement au sein de l’ULPGL. Continuer la lecture

Print Friendly
Conseil d'Adminstration en séance ordinaire

Conseil d’Administration en séance ordinaire

Du 28 au 30 novembre 2017, le conseil d’administration (C.A.) de l’ULPGL a siégé en session ordinaire pour l’exercice 2016-2017 au centre Rudolf Drinhaus de Goma. Au regard des différents rapports, le Conseil d’administration (C.A.) s’est engagé dans les efforts d’amélioration des qualités de la formation au sein des 3 institutions. Pour cette fin, deux éminents professeurs visiteurs, Annet Scheunpflug de l’université de Bamberg en Allemagne et Christian Grêt de la Suisse animeront des séminaires en 2017-2018 à l’ULPGL, le premier sur l’éducation de qualité et le second sur la pédagogie participative. Continuer la lecture

Print Friendly
Ir Omar en Chemise Jaune et en face de lui Mr Bakenga.

Ir Omar en Chemise Jaune et en face de lui Mr Bakenga.

Depuis 2011, l’ULPGL est engagée dans un programme de promotion de l’agro écologie en République Démocratique du Congo. Grâce à sa coopération avec l’Université Fédérale de Lavras (UFLA) du Brésil, trente chercheurs de l’ULPGL-Goma, Bukavu et Butembo ont reçu la formation sur l’agro écologie et l’agriculture familiale au Brésil, en 2011 et 2012. L’Agence Brésilienne de la coopération (Ministères des affaires étrangères du Brésil) a appuyé financièrement la formation. Au retour en R.D. Congo, les experts formés ont aménagé des unités expérimentales sur le terrain du campus Moise de l’ULPGL. Les unités expérimentales constituent une base pour la sensibilisation des agriculteurs à l’agro écologie et l’agriculture familiale. L’ULPGL vulgarise la production et l’utilisation des biofertilisants comme moyen d’accroître la production et garantir une alimentation de bonne qualité. A l’occasion, les experts informent la population des conséquences des aliments produits à la base des engrais chimiques sur la santé humaine et de l’environnement. Continuer la lecture

Print Friendly

IMG_0484« L’université doit justifier son existence en apportant des solutions aux problèmes de la société, autrement, elle n’a pas de raison d’être », a dit le Rév. Prof. Dr Kakule Molo, recteur de l’ULPGL-Goma. Il était en conférence de presse devant les journalistes de la presse locale et nationale de la République Démocratique du Congo, à l’ULPGL-Goma. Dr. Molo a constamment recommandé aux scientifiques à mettre les efforts en commun pour surmonter efficacement les défis de la société. Il a illustré l’effort,  particulièrement à l’université par une petite bougie allumée et placée dans un coin d’une grande salle. Sa lumière étant insuffisante pour éclairer toute la salle, un apport d’autres bougies peut contribuer à accroitre la lumière jusqu’à illuminer toute la salle au profit de tous.

Pour révolutionner la société, on a besoin de quelques personnes courageuses qui s’y mettent au point d’attirer l’adhésion progressive d’autres, a dit Dr. Kakule Molo. Continuer la lecture

Print Friendly

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

« C’est avec joie que nous appliquons à l’entrée de l’ULPGL-Goma, la plaque commémorative des services et valeurs de Deighton Douglin et son épouse Alice Wentworth, en qualité des serviteurs du Christ et éducateurs, mentors ». Monsieur Jean Doyen a ainsi déclaré à l’occasion de la remise officielle du bâtiment « Centre Douglin » à l’ULPGL-Goma, le 03 novembre 2017. Jean Doyen est l’un des membres de la grande famille des anciens de l’école de Ndoluma (en territoire de Lubero, Province du Nord-Kivu) établis aux USA, en Belgique et en R. D. Congo. Le Centre Douglin est un immeuble à plusieurs départements construit à l’ULPGL-Goma depuis 2010 avec l’appui financier de Monsieur Douglin. Le 03 novembre 2017, Jean Doyen a placé la plaque commémorative des vies du Révérend Doulin  et son épouse Maman Alice sur le mur de la façade avant du Centre Douglin. C’était en présence de Monsieur Victor Ngezayo et son épouse, les autorités et les étudiants de l’ULPGL. Selon Jean Doyen, le Centre Douglin servira de musée pour la formation et la documentation de la jeunesse congolaise. Il rentre dans le cadre du partenariat, commencé en 2010, entre l’ULPGL et les anciens élèves de l’école de Ndoluma. Continuer la lecture

Print Friendly