Foi, Science, Action,

Elle est en contact permanant avec son environnement à travers les descentes sur terrain et les stages réalisés par ses chercheurs enseignants et étudiants.
Toutes ses facultés, imprégnés de la recherche-action savent identifier les problèmes de la population et y proposer des solutions en collaboration avec cette dernière en vue de sa propre prise en charge.
Ses ressortissants sont très actifs sur le terrain. A titre illustratif, l’on peut citer quelques associations actives sur terrain initiées par les ressortissants de la faculté de droit :

L’association aide et action pour la paix (AAP) : Elle milite pour la promotion du droit de l’environnement et la protection des droits des personnes déplacées. Ses recherches sont actuellement focalisées sur le droit foncier et le droit congolais de l’environnement,

  1. L’action des chrétiens pour l’abolition de la torture (ACAT),’
  2. Action sociale pour la paix et le développement (ASPD),
  3. L’association de défense des droits de la femme et de l’enfant (ADEFE),
  4. L’association des femmes juristes (Regards sur les droits de la femme) ;
  5. Le centre juridique pour la promotion et la protection de la femme et de l’enfant (CJPPFE),
  6. Le centre de recherche sur l’environnement, la démocratie et les droits de l’homme (CREDDHO).

Cette liste est loin d’être exhaustive. Bien qu’elle soit encore relativement jeune, l’Université Libre des Pays des Grands Lacs a déjà lancé, en 15 ans seulement d’existence, près de 700 finalistes licenciés sur le marché d’emploi.

Citons aussi:

La conférence sur la paix, la sécurité et le développement au Nord et Sud-Kivu

Du 06 au 23 janvier 2008, la conférence sur la paix, la sécurité et le développement au Nord et Sud Kivu s’est tenue au sein de la grande salle de l’ULPGL, campus salomon. Convoquée par le Chef de l’Etat, Son Excellence Joseph Kabila, présidée par l’Honorable Vital Kamerhe, Président de l’Assemblée Nationale de la RD Congo, cette conférence où a participé plus de mille cinq cents personnes a posé les bases pour la paix, la sécurité et le développement au Kivu. A cette occasion, des documents d’engagement pour la stabilité du Kivu ont été signés par le Gouvernement et les représentants des groupes armés opérant dans le Kivu.

Print Friendly