Foi, Science, Action,

Artistes chantant la paix à l’ULPGL à la journée internationale de la paix.

« Etre en paix suppose que la menace de la guerre est écartée et les motifs d’hostilités suffisamment anéantis pour que la tranquillité soit solide et durable. Elle ne signifie nullement pas la disparition de tout conflit mais plutôt une situation dans laquelle aucun trouble n’est organisé pour entrainer la destruction des hommes, les uns par les autres. » Cette déclaration est tirée de la conférence scientifique que le Professeur Philippe Tunamsifu Shirambere, vice –doyen de la faculté de Droit de l’ULPGL, a animée à l’occasion de la commémoration de la journée mondiale de la paix à l’ULPGL-Goma, le 21 septembre 2018.

Devant un publique nombreux composé des étudiants et professeurs de l’ULPGL et des universités sœurs de Goma, des représentants des services publics de l’Etat et des privés, des associations  féminines et de défenses de droits de l’hommes invités pour la circonstance, le Professeur Philippe a insisté sur la paix comme pré condition pour que le droit humain prenne son plein effet.

Selon Philippe, la dignité inhérente à tous les membres de la famille humaine et leurs droits égaux et inaliénables constituent le fondement de la liberté, la justice et la paix dans le monde. Il a renchéri que les nations du monde sont résolues à pratiquer la tolérance pour vivre en paix l’une de l’autre dans un esprit de bon voisinage et unir leurs forces pour maintenir la paix et la sécurité internationale. Professeur Philippe a dit que l’Etat a la responsabilité d’assurer la jouissance du droit à la paix en abordant les causes profondes des conflits et élaborer des stratégies préventives pour veiller à ce que les réclamations soient traitées de manière opportune. Il a appelé à la responsabilité et à l’implication de tous, l’ULPGL comprise, pour atteindre la paix et la rendre effective sans relâche ni abnégation.

En effet, l’ULPGL en tant qu’université de la paix, attache une grande attention à la journée mondiale de la paix. L’ULPGL est permanemment engagée à contribuer à la construction de la paix à son sein et dans toute la région des Grands Lacs. Le centre africain de recherche à la paix et à la démocratie (CAREPD/ULPGL) organise régulièrement des conférences scientifiques, des festivals, des ateliers et séminaires avec des associations et groupes communautaires du Burundi et du Rwanda et de la République Démocratique du Congo pour les éduquer à la paix. A l’interne, l’ULPGL a introduit un cours d’éducation à la paix dans toutes ses facultés et promotions. Elle compte l’étendre dans ses écoles primaire et secondaire en vue de donner la culture de la paix à la jeunesse à partir de la base. La commémoration de la journée internationale à l’ULPGL le 21 septembre 2018 a été aussi une occasion pour les jeunes artistes d’exhiber des danses et des chansons pour la paix, des poèmes de sensibilisation des participants à s’impliquer dans la paix comme condition de nous développer ensemble et d’améliorer nos conditions de vie.

Par ailleurs, restant fidele à sa tradition d’université chrétienne, l’ULPGL s’est servie des versets bibliques pour exhorter la population à la paix à l’occasion de la journée internationale de la paix. L’oratrice du jour, Madame Julienne Nankafu Bashwere, apparitrice de la faculté de Théologie a partagé le passage biblique d’Essaie 32 au verset 17. Selon Madame Julienne, l’œuvre de la justice est la paix et le fruit de la justice est la sécurité durable. Les efforts du monde à construire la paix devraient s’inspirer de la sagesse divine car seul Dieu donne la vraie paix qui nous rend inébranlables même dans la situation des conflits difficiles, a dit Julienne. Cette paix appartient à ceux qui ont donné leur vie à Jésus Christ. La vraie paix a comme soubassement la justice et la vraie justice vient de la conformité à la loi divine. C’est donc l’Eternel qui délivre, il garanti t la vraie paix. Elle a appelé les participants à se confier à Dieu en se détourant de la mauvaise voie tout en s’attachant à la parole de Dieu qui est la seule garantie de la paix, la consolation, l’espérance. a affirmé Madame Julienne.  La journée internationale de la paix a été célébrée dans la grande salle de la faculté des sciences et technologies appliquées au Campus Salomon à l’ULPGL-Goma.

Dieudonné BAKENGA AKILIMALI

Print Friendly, PDF & Email