Foi, Science, Action,
Anciens étudiants de l’ULPGL en conférence.

Anciens étudiants de l’ULPGL en conférence.

L’association des anciens étudiants de l’ULPGL -ASSANET- a pris une nouvelle ampleur du niveau international. Ceci résulte de la conférence des anciens étudiants de l’ULPGL tenue au campus Salomon de l’ULPGL-Goma sur le thème « Bâtir un monde meilleur autour de nous », en avril 2016. Séance tenante, l’ASSANET est passée pour la « Fédération Internationale des Anciens Etudiants de l’ULPGL (FIAE-ULPGL ».

Les statuts ont été amendés et la structure élargie en vue de les adapter aux standards internationaux avec des animateurs élus par consensus. Madame Lili Migabo, ancienne de la faculté de Droit, vivant à Kinshasa, est la Présidente de la FIAE-ULPGL pour un mandat de 2 ans, une fois renouvelable. Elle est secondée par le Professeur Kennedy Kihangi Bindu, secrétaire général administratif de l’ULPGL-Goma.

Il faut retenir que désormais la fédération à son propre logo inspiré de celui de l’ULPGL enrichi de plusieurs mains. Elle siège à Goma et collabore étroitement avec l’ULPGL en qualité de partenaire.

Selon le Vice-président de la FIAE, l’ASSANET-ULPGL continue à fonctionner sous-forme d’antennes locales dans différents coins du monde mais chapeautées par la FIAE-ULPGL au niveau international. Elles peuvent entreprendre des contacts et mener des actions de développement où qu’elles soient, avec l’aval de la FIAE-ULPGL.

Professeur Kambale Karafuli recteur de l’ULPGL a invité la fédération à s’impliquer dans le développement de l’ULPGL et des communautés environnantes. Il a plaidé pour un soutien aux étudiants de l’ULPGL qui connaissent quelques difficultés à parfaire leurs études universitaires et postuniversitaires.

La conférence des anciens de l’ULPGL a été une bonne occasion de retrouvailles et de fraternisation entre des collègues et amis restés longtemps éloignés les uns les autres. Plusieurs délégations étaient présentes à la conférence, notamment celles des anciens étudiants vivant en Belgique, à Kinshasa, à Lubumbashi, à Bukavu, Butembo et à Goma. Les autorités de l’ULPGL ainsi que des services d’appui étaient aussi présentes à la conférence.

Dieudonné Bakenga

Print Friendly