Université Libre des Pays des Grands Lacs

Foi, Science, Action

Les scientifiques pendant le vernissage à l'ULPGL.

Les scientifiques pendant le vernissage à l’ULPGL.

« Si vous voulez éviter l’atrophie du cerveau, il faut publier ». Cet adage d’un penseur a beaucoup inspiré les scientifiques de l’ULPGL dont les ouvrages ont été vernis, le 26 mars 2014. La séance a eu lieu dans la salle de conférence de l’ULPGL au campus Salomon. Elle a connu la participation d’un grand public constitué des scientifiques (professeurs, chefs de travaux, assistants, chercheurs) et étudiants de différentes institutions universitaires de la ville de Goma et des professionnels des médias. Dans une durée relativement courte, chaque auteur a présenté la synthèse du contenu de son ouvrage avant de répondre aux questions posées par les participants. Dans la suite, le Professeur Kambale Karafuli, recteur a procédé au vernissage des 14 ouvrages disponibles en ces termes « puisse ce travail émerger dans le monde scientifique pour transformer les idées en action en contribuant à l’amélioration de l’enseignement, la recherche et le service à la communauté ».

 

Continue reading

Print Friendly
Se faire connaître : Les journalistes congolais et rwandais travaillent ensemble à l'ULPGL.

Se faire connaître : Les journalistes congolais et rwandais travaillent ensemble à l’ULPGL.

« Diffuser des informations correctes et des messages de paix à la population et s’exercer à atteindre le professionnalisme ». Voici-là quelques résolutions que les journalistes rwandais et congolais se sont fixées à l’issue d’une journée de réflexion. Elle a été organisée, en mars 2014, par le service de communication de l’ULPGL sur le thème « Après 20 ans de conflits, comment les médias peuvent-ils contribuer à la pacification de la région des pays des Grands Lacs ». Sur 16 journalistes présents à la journée de réflexion, 9 sont des rwandais.

Durant la réflexion, les journalistes ont relevé quelques préjugés que les rwandais et les congolais se font, les uns des autres et qui sont parfois à la base d’une cohabitation difficile.

Continue reading

Print Friendly
Les Allemands en visite à l’ULPGL.

Les Allemands en visite à l’ULPGL.

Une délégation composée de 4 professeurs et 10 étudiants de Kirchliche Hochshule de Wuppertal en Allemagne conduite par le professeur Henning Wrogemann et son assistant Dr. John Flett a visité l’ULPGL Goma et Bukavu, de février à mars 2014. A Goma, la délégation a été accueillie par le Professeur Kambale Karafuli, recteur qui, à l’issue d’un bref entretien, leur a fait visiter les campus Moise et Salomon. A l’ULPGL-Bukavu, Prof. Dr. Timothée Mushagalusa a fait de même.

Dans les deux villes, la délégation a eu des échanges interreligieux et interculturels avec des églises protestantes communautaires et de réveil, des églises Kimbanguistes, des églises Nzambe Malamu et des groupes de prières. A l’occasion, les professeurs et étudiants allemands ont participé à des cultes et veillées de prière et à des séances de délivrance.

Continue reading

Print Friendly
Munyankumburwa Jean Chrysostome (à gauche) pendant la pré-soutenance de sa thèse doctorale avant les scientifiques de l'ULPGL.

Munyankumburwa Jean Chrysostome (à gauche) pendant la pré-soutenance de sa thèse doctorale avant les scientifiques de l’ULPGL.

Depuis son existence en 1985, l’ULPGL vient d’organiser, pour la première fois de son histoire, une pré-soutenance de thèse doctorale, le 26 mars 2014. C’est devant un auditoire constitué d’éminents professeurs et scientifiques de l’ULPGL, présidé par le Pr. Dr. Kambale Karafuli, recteur, que le chercheur Munyankumburwa J. Chrysostome a subi l’épreuve de feu préparatoire à la soutenance publique de sa thèse, fixée au 26 avril 2014. La thèse est intitulée : « La symbolique du sens des récits des miracles du nouveau testament, approche herméneutique ricœurienne et sa réception africaine ». Jean Chrysostome est un citoyen rwandais, vivant à Kigali, qui a fait ses études universitaires à la faculté de théologie de l’ULPGL-Goma. Il a poursuivi sa formation à l’école doctorale de la même université sous la direction du professeur ordinaire Samuel Ngayihembako. A travers cette réalisation scientifique, l’ULPGL a répondu, une fois de plus, à sa mission, en tant qu’université régionale, de former des cadres universitaires compétents pour garantir des ressources sûres dans la région des grands lacs africains.

Dieudonné Bakenga Akilimali.

Print Friendly
Les femmes de l'ULPGL fêtent après un débat sur le rôle de la femme dans la société.

Les femmes de l’ULPGL fêtent après un débat sur le rôle de la femme dans la société.

L’Université Libre des Pays des Grands Lacs(ULPGL) a organisé la journée internationale de la femme le mercredi le 12 mars 2014 à l’hôtel Karibu. Cette journée est l’occasion de dresser un bilan des progrès réalisés et d’appeler à des changements. C’est aussi l’occasion de célébrer les actes de courage et de détermination accomplis par les femmes ordinaires qui ont joué un rôle extraordinaire dans l’histoire de leur pays et de leur communauté.

Le thème international de cette année, « l’égalité pour les femmes, c’est le progrès pour tous et toutes », vise à souligner combien l’égalité des sexes, l’émancipation des femmes, la pleine jouissance de leurs droits humains et l’éradication de la pauvreté sont essentiels au développement économique et social. Il met également l’accent sur le rôle primordial des femmes en tant qu’agents du développement. Continue reading

Print Friendly

 

Pendant le conseil scientifique: Les cadres de l'ULPGL discutent.

Pendant le conseil scientifique: Les cadres de l’ULPGL discutent.

Dans le cadre de la consolidation de la vie de l’Université Libre des Pays des Grands Lacs(ULPGL), le premier conseil scientifique de l’année académique 2013-2014 a été tenu le 26 février 2014 au campus Moise. Présidé par le recteur, le Prof. Dr. Kambale Karafuli, le conseil a été rehaussé par la participation des autorités académiques, des professeurs de l’ULPGL et des membres de services invités pour des questions spécifiques. Il faut reconnaître que ce conseil a été une occasion d’échanges et de réflexion sur la vie académique de l’ULPGL. Dans une discipline professionnelle, des informations ont été échangées sur différents domaines en donnant lieu au choc d’idées et des recommandations ont été formulées.

Continue reading

Print Friendly
La délégation américaine de Prof. Julius E. Coles à la visite chez le recteur de l'ULPGL, Prof. Dr. Kambale Karafuli.

La délégation américaine de Prof. Julius E. Coles à la visite chez le recteur de l’ULPGL, Prof. Dr. Kambale Karafuli.

Une délégation des professeurs de Morehouse college d’Atlanta en Géorgie, aux Etats Unis d’Amérique, a effectué une visite d’échange à l’université Libre des Pays des Grands Lacs (ULPGL), à Goma, le samedi 1er mars 2014. Il s’agit des Professeurs Julius E. Coles, Belinda Johnson White, Johnson Kakeu, Dr Samuel Livingston, Dr Sulayman Clark conduit par monsieur Marc Baharanyi, un cadre congolais vivant à Goma.

La délégation a été reçue par le recteur le Pr. Dr. Kambale Karafuli entouré des quelques membres de son staff.  Professeur Kambale a fait une brève présentation de l’ULPGL à ses hôtes de marque qu’il articulée sur sa création, en 1990, par la transformation de l’Institut supérieur de théologie protestante, créé en 1985. Il a brièvement présenté les six facultés existantes et la coopération de l’ULPGL avec les universités et organisations de développement d’Afrique, d’Europe, de l’Amérique du Sud et de l’Asie en vue de la formation des professeurs et du développement socio-économique. Continue reading

Print Friendly
L'ambassadeur allemand, Wolfgang Manig, en discussion avec le recteur Kambale Karafuli.

L’ambassadeur allemand, Wolfgang Manig, en discussion avec le recteur Kambale Karafuli.

Le jeudi 06 mars 2015, l’ambassadeur de l’Allemagne en République Démocratique du Congo (RDC), Son Excellence Dr. Wolfgang Manig, a effectué une visite à l’Université Libre des Pays des Grands Lacs (ULPGL). Il a été accueilli par le Prof. Dr. Kambale Karafuli, recteur, entouré de quelques professeurs et cadres administratifs. L’entretien a fondamentalement tourné autour de la pacification et la réconciliation dans la région des Grands Lacs.

L’ambassadeur a souligné l’engagement de l’Allemagne à contribuer aux initiatives de développement pour consolider la paix et éviter la reprise des violences dans la région. Il a estimé que la reconstruction de l’aéroport de Goma, une fois achevée, donnera un élan économique à la région. Il a insisté sur le rôle des universités dans les débats sur la relance des activités économiques et la stabilisation de la région. Il a apprécié toutes les initiatives qui renforcent les échanges transfrontalières.

Quant au recteur, il a souligné des séminaires, des colloques et des conférences régulièrement organisés par le Centre Africain de Recherche et d’Education à la Paix et à la Démocratie (CAREPD), un centre de l’ULPGL, créé en 1995. Ces rencontres visent le renforcement des capacités des membres de la société civile dans le but d’éduquer les populations à la culture de la paix et la formation à la médiation dans la région. Continue reading

Print Friendly