Foi, Science, Action,
De gauche à droite, Recteur ULPGL (7ème), Recteur UFLA (8ème) et Prof Gilmar (12ème)

De gauche à droite, Recteur ULPGL (7ème), Recteur UFLA (8ème) et Prof Gilmar (12ème)

« L’Agence Brésilienne de Coopération (ABC) va financer la deuxième phase du programme d’agro-écologie exécuté par l’Université Libre des Pays des Grands Lacs (ULPGL) en partenariat et l’Université Fédérale du Brésil (UFLA). De la même manière qu’à la première phase, l’ABC privilégiera le renforcement des capacités des personnels intervenant dans le programme. Les stratégies organisationnelles des coopératives agricoles seront abordées avec une grande importance.

S’agissant de la coopération entre l’Université Libre des Pays des Grands Lacs et l’Institut Fédéral du Sud de Minerais (IFSULDEMINAS), les partenaires ont identifié certains domaines de collaboration, notamment l’échange des enseignants et des étudiants, l’échange d’expériences, la gratuité de la formation et du logement, l’apprentissage du portugais par les étudiants et professeurs congolais. Les responsables de Inconfidentes (Un des 8 campus de l’IFSULDEMINAS) sont, pour leur part, disposés à assister l’ULPGL dans l’organisation de l’incubateur des projets. Il s’agit ici de l’encadrement des étudiants ayant des idées innovatrices pour la création des entreprises ou des projets ». Tels sont les résultats de la mission que le recteur de l’ULPGL-Goma, le Rév. Prof. Dr Kakule Molo a effectuée au Brésil, du 12 au 25 février 2018.

En effet, dans le cadre de la coopération de l’ULPGL avec les institutions d’enseignement supérieur du Brésil, le Rév. Dr. Kakule Molo a séjourné l’UFLA, du 19 au 25 février 2018. Sur place, il a participé au séminaire d’évaluation des résultats de la coopération entre l’Agence Brésilienne de Coopération, l’Université Fédérale de Lavras et l’Université des Pays des Grands Lacs.

Pendant la séance d’ouverture, le Recteur de l’UFLA, Professeur José Roberto Soares Scolforo, a accueilli la délégation congolaise et la délégation de l’ABC. Il a notamment réitéré sa volonté de continuer à soutenir le partenariat avec l’ULPGL et la coopération avec l’ABC. Le chef de la délégation de l’ABC a apprécié la coopération entre son pays et la République Démocratique du Congo.

A l’UFLA, la délégation congolaise a été conviée a suivre une série d’exposés sur la gestion des chèvres et des poules indigènes, la pasteurisation du lait des chèvres,  l’élevage des lapins et des abeilles,  la production de pains enrichis en farine de manioc et en amarante, le blanchissement et la conservation des aliments, la lutte biologique contre les ravageurs et les maladies des plantes.

D’autre part, le responsable de l’organisation non gouvernementale dénommée «  Solidarité sans frontière » a fait part de son travail au Mozambique et au Madagascar où son organisation vient en aide aux enfants et jeunes  gens en difficultés. Elle leur offre la nourriture, le logement et la formation. Quelques-uns d’entre eux vont suivre la formation universitaire au Brésil. L’organisation a été encouragée à étendre ses activités en République Démocratique du Congo où on trouve aussi beaucoup d’enfants en difficultés suite notamment à la persistance des conflits armés.

Au chapitre de l’évaluation proprement dite, il a été noté, que dans son plan d’opérationnalisation de l’agroécologie et agriculture familiale, l’ULPGL vise à apprendre aux agriculteurs des méthodes de protection de l’écologie et à assurer la sécurité alimentaire à  la population. Cela étant, l’utilisation des biofertilisant garantit la bonne qualité des aliments tandis que les engrais chimiques sont nuisibles à la santé et à l’environnement. Les membres de la délégation congolaise ont présenté chacun un rapport sur les activités d’agro-écologie réalisées dans son secteur.

Pour rappel, le partenariat UFLA – ULPGL est une initiative de Monsieur Gilmar Tavares, Prof Emérite de l’UFLA. Grâce à ses efforts, les enseignants Mukeshambala Franchement et Amboko Muhiwa de l’ULPGL-Goma ont accompli le master à l’université de Lavras. Jeannot Katya Kavua y a défendu sa Thèse doctorale en «  Eau et Foret » ; Il enseigne à la faculté d’agronomie de l’ULPGL-Butembo.

Par ailleurs, 30 chercheurs de l’ULPGL-Goma, ULPGL-Bukavu et ULPGL- Butembo ont reçu la formation professionnelle en agro écologie et agriculture familiale à l’UFLA, en 2011 et 2012. Ils  forment les étudiants et sensibilisent les populations du Nord-Kivu et du Sud-Kivu à la pratique de l’agro écologie et l’agriculture familiale et leurs avantages.

De droite à gauche, Mark Perreira (1er),  Recteur ULPGL (2ème), Recteur IFSULDEMINAS (4ème )

De droite à gauche, Mark Perreira (1er), Recteur ULPGL (2ème), Recteur IFSULDEMINAS (4ème )

Il faut noter qu’avant son séjour à UFLA, le Recteur Kakule Molo a rendu visite du 13 au 16 février à l’Institut Fédérale du Sud de Minerais (IFSULDEMINAS) à Pouso Alegre et à Inconfidentes, spécialisé dans le domaine de l’agronomie et de la technologie. En 2017,  l’ULPGL a signé un contrat de partenariat avec cet Institut, grâce aux efforts du Chef des travaux, Mark Pereira qui avait séjourné à l’ULPGL-Goma en 2011 pour enseigner le portugais aux enseignants désireux de poursuivre leur formation au Brésil.  Accompagné de ce dernier, le Recteur de l’ULPGL a été reçu par son homologue d’ISULDEMINAS, Prof Marcelo Bregagnoli. Par la suite, le Recteur de l’ULPGL a visité successivement le Campus de Pouso Alegre où fonctionnent la Faculté de technologie et le Campus de Inconfidentes où fonctionnent l’agronomie et les sciences de l’environnement.

Bakenga Akilimali Dieudonné.

Print Friendly