Foi, Science, Action,

Archives mensuelles : avril 2018

Deux femmes professeurs de l’ULPGL-Goma ont obtenu des prix de dévouement de l’organisation United Nations Associations of the Democratic Republic of Congo (ANU-RDC), en date du 10 mars 2018. Il s’agit  de Mesdames Muteho Kasongo et Véronique Kavugho, toutes deux professeurs de théologie à la faculté de théologie de l’ULPGL-Goma. Professeur Muteho est en outre la doyenne de la faculté. Les prix leur ont été décernés en vertu de leur courage, engagement, sens d’honneur et d’excellence dans leur carrière.  Selon l’ANU-RDC, en accomplissant leur carrière avec succès,  les deux femmes professeurs contribuent grandement à la promotion du développement intégral pour le bien être humain au Nord-Kivu en particulier et en République Démocratique du Congo en général. La remise des prix a eu lieu dans la somptueuse salle d’un hôtel de la ville de Goma en présence de plusieurs personnalités politiques et académiques. Les Professeurs Muteho  et Kavugho ont exprimé leur satisfaction pour la reconnaissance de leur bravoure qui constitue aussi un honneur pour l’ULPGL. Elles se sont déclarées encouragées de continuer leur carrière  sans désemparer afin de faire profiter de leurs connaissances à la plus grande population du pays.

 Dieudonné Bakenga Akilimali.

 

Une mobilisation des anciens étudiants de l’ULPGL-Goma à la contribution pour soutenir 4 des projets actuels de leur université, est en cours, selon la déclaration de la fédération des anciens étudiants de l’ULPGL (FIA-ULPGL). Espoir Biringanine, secrétaire administratif de la FIA-ULPGL l’a présentée lors de la rencontre d’échanges entre les anciens étudiants et le recteur de l’ULPGL, le Rév. Kakule Molo. « Le feu brûle très haut si chacun y apporte un morceau de bois » ont dit les anciens étudiants de l’ULPGL. Leur déclaration a indiqué que 3567 anciens étudiants ont déjà contactés et nombreux d’entre eux promettent de libérer d’ici peu leurs contributions estimées entre 50$ et 1000$. Dans l’entre temps, la mobilisation pour la collecte va se poursuivre. Le mois de juin a été fixé comme limite pour clôturer de libération des cotisations pour la première phase, indique la déclaration de la FIA-ULPGL. D’autre part, un appel a été lancé à ceux qui ne se sont pas encore manifestés de bien vouloir se joindre aux autres le plus tôt possible afin de s’approprier les projets de l’ULPGL, leur Alma Mater. Toujours, selon déclaration des anciens, au- delà de la FIA-ULPL, des volontaires parmi les époux et les épouses des anciens pourraient je joindre à la dynamique de contribution en vue de soutenir les 4 projets de l’ULPGL-Goma. Continuer la lecture