Foi, Science, Action,

Archives mensuelles : mai 2016

Nous sommes fiers de notre université, disent les étudiants.

Nous sommes fiers de notre université, disent les étudiants.

L’Université Libre des Pays des Grands Lacs, ULPGL-Goma, est classée la 2ème université de la République Démocratique du Congo (RDC) en 2016. Ce classement est de l’organisation « International colleges & universities ». Elle s’est basée sur la visibilité de l’ULPGL-Goma au réseau mondial Internet, c’est-à-dire, en passant par le site web de l’ULPGL (www.ulpgl.net).Voici le lien : http://www.4icu.org/cd/  pour en savoir plus.

Par ailleurs, l’agence internationale  « Webometrics »  qui fait le classement des universités dans le monde, classe l’ULPGL-Goma la 3è université de la RDC et la 19099ème université du monde, en 2016. Les critères objectifs  de ce classement sont la visibilité à l’internet, l’impact sur terrain, l’excellence et l’ouverture internationale des universités. Continuer la lecture

Prof Fara, dame directement en face avec chapeau et assistant Thasi en t-shirt vert.

Prof Fara, dame directement en face avec chapeau et assistant Thasi en t-shirt vert.

Depuis la formation de ses 30 scientifiques au Brésil en 2011 et 2012, l’ULPGL entreprend un programme de formation et de sensibilisation sur l’agro-écologie. Elle s’adresse essentiellement à ses étudiants et à la population environnante. Dans ce programme, l’ULPGL reçoit l’expertise du prof RAZAFY FARA LALA, Programme Manager de World Wide Fund au sein de l’organisation Eastern Democratic Republic of Congo. Elle a montré une volonté suffisante de contribuer à la formation de la jeune congolaise.   Madame Fara encadre les étudiants de la faculté de Santé et Développement Communautaires en agroforesterie, essentiellement concernant l’association de la culture des arbres et de l’élevage sur les mêmes espaces. Continuer la lecture

Agents de l’ULPGL ramassant les saletés

Agents de l’ULPGL ramassant les saletés

Le personnel de l’ULPGL-Goma, de tout niveau confondu, a observé une journée d’assainissement dans les deux campus Moise et Salomon, le 25 mai 2016. Recteur, professeurs, Directeurs des services, ouvriers, enseignants de l’école primaire ou secondaire, ouvriers, étudiants et élèves étaient tous au rendez-vous. Habillés de manière conséquente, poubelles et coupe-coupe à la main,  ils ont sillonné les différents coins  à travers les deux sites de l’ULPGL en ramassant les déchets et saletés. Ils ciblaient principalement les sachets en plastiques, les bouteilles usagées, les morceaux de bois jetés par-ci par-là avant de nettoyer les installations sanitaires. A l’issue du travail, quelques élèves et étudiants interrogés ont déclaré retrouver leurs écoles dans un état très intéressant. L’occasion faisant les larrons, les encadreurs ont conseillé de veiller formellement à ne pas jeter les bouteilles, les sachets et autres emballages par terre après les avoir utilisés. Et de continuer le travail d’assainissement dans les parcelles familiales respectives. Continuer la lecture

Prof. Dr. Mumbere Kikoli (debout) et C.T. Mumbere Mbasa(assis)

Prof. Dr. Mumbere Kikoli (debout) et C.T. Mumbere Mbasa(assis)

« La protection de l’environnement contribue à réduire la pauvreté alors que sa destruction la renforce à tout prix ». Le Chef de Travaux (C.T.) Mumbere Mbasa a ainsi déclaré en développant le thème « Environnement et pauvreté en République Démocratique du Congo : regard critique ». Les populations pauvres tentent d’utiliser les éléments de l’environnement pour résoudre les besoins sociaux de base, a-t-il poursuivi. La recherche du bois, du gibier, des pâturages et des terres arables occasionnent la destruction de l’environnement alors qu’ils ne constituent que des gains éphémères a dit l’orateur du jour.  Ils renfoncent ainsi la pauvreté, la malnutrition, les maladies. Le C.T Mumbere a invité la population à la préservation de l’environnement et le gouvernement congolais à intégrer la protection de l’environnement dans sa politique de lutte contre la pauvreté. Le Professeur Mumbere Kikoli, doyen de la faculté de Santé et Développement communautaires a pour sa part, reconnu que la pauvreté est une réalité dans plusieurs de nos familles. Continuer la lecture

 

Prof. Kennedy annonce la Journée de l’assainissement de l’environnement.

Prof. Kennedy annonce la Journée de l’assainissement de l’environnement.

Une activité de grande envergure sera organisée le 25 mai 2016 à partir de 9h45 heures sur l’ensemble des sites de deux campus de l’ULPGL. Elle s’inscrit dans le cadre de la sensibilisation du personnel, des étudiants et des élèves de l’ULPGL sur la nécessité de la promotion d’un environnement sain et propice à un développement intégral à l’ULPGL.

En effet, depuis sa création en 1985, l’Université Libre des Pays des Grands Lacs, ULPGL/Goma, est située dans la partie Ouest de la ville de Goma, à 13 Km de l’aéroport international de Goma, à 9 Km du Centre Ville, non loin du Lac Kivu et des villes voisines de Bukavu/République Démocratique du Congo et Gisenyi/République du Rwanda.

 L’ULPGL offre un environnement fructueux d’études et de production scientifique marqué par un paysage paradisiaque à cause de sa forêt qui constitue le seul poumon écologique au service de toute la population habitant la ville de Goma et ses environs. Continuer la lecture

C.T. Butoa présente le livret Alguns Contos Africanos

C.T. Butoa présente le livret Alguns Contos Africanos

Les éditions de l’université fédérale du Brésil (UFLA) viennent de produire un livret intitulé «Alguns Contos Africanos » qui signifie « quelques contes africains » de l’auteur Butoa Balingene, Directeur des activités académiques de l’ULPGL-Goma. Ce livret a été solennellement présenté  à l’UFLA dans la séance du 12 mai 2016 et ensuite à l’ULPGL-Goma, le 24 mai 2016.

Il s’agit d’un accouchement scientifique qui marque un plus dans les retombées de la coopération entre les deux universités dans le cadre du projet « Voix d’Afrique ».  Le livret publié en portugais s’inscrit dans le cadre du renforcement des échanges culturels et de l’unité entre l’Afrique et le Brésil.  Il expose une brève théorie sur les comptes africains et comprend  dix-sept récits de contes. Il faut noter que l’ULPGL et l’UFLA coopèrent depuis 2007 et dans ce cadre 30 scientifiques de l’ULPGL ont reçu la formation sur l’agro-écologie à l’Ufla, au Brésil en 2011 et 2012, avec le soutien  financier de l’agence brésilienne de la coopération. Continuer la lecture